Livraison gratuite à partir de 100€ d'achat

L'histoire du bracelet brésilien


Toute l’histoire de la marque LounArrow commence avec le bracelet brésilien, que j’ai voulu décliner et sublimer de façon originale! 

C’est en 2014, quand je vivais en Argentine, qu’une de mes meilleures amies m’a appris à réaliser des bracelets brésiliens. Depuis ce jour je ne m’arrête plus d’en créer. J’adore assembler les couleurs et y ajouter les fils or et argent qui ajoutent du peps et de l’originalité à mes bracelets (c’est d’ailleurs beaucoup plus difficile de réaliser des bracelets brésiliens avec ces fils car ils s’effilochent) 

Quelques années plus tard, j’ai eu l’idée de faire passer mes bracelets brésiliens dans un concho amérindien pour en faire un bijou original! (ici mon article de blog sur le concho). 

Comme il fait partie intégrante de ma marque, j’ai décidé de parler dans cet article de l’histoire du bracelet brésilien. 


Le bracelet brésilien est composé de fils de coton colorés et tressés (J'utilise les fils DMC car ils sont très solides). Il est originaire de plusieurs pays d’Amérique Latine mais on parle de bracelet brésilien car certains estiment qu’il est un dérivé des célèbres rubans de Bonfim que les croyants recevaient en échange de leurs offrandes, à Salvador, au Brésil.

Le bracelet brésilien a une origine spirituelle et on lui voue bien des vertus. Il est tout d'abord un véritable porte-bonheur et il exaucerait même les vœux. Qui n’a jamais entendu la légende qui dit qu’une personne qui reçoit un bracelet brésilien doit faire un vœu au moment de le nouer à son poignet et au moment où il se rompt, à la suite de l’usure des fils de coton, le vœu se réalise. Mais cette légende n’est valable que si le bracelet a été fait à la main! C’est d’ailleurs pour cela qu’il est appelé "bracelet de l’amitié", on tresse un bracelet à quelqu'un qu'on apprécie pour lui permettre de réaliser l'un de ses voeu les plus chers. 

« on ne connaît vraiment l'amitié qu'à l'usure » Paul Michaud

Le bracelet brésilien s’est exporté à travers le monde et est devenu populaire grâce aux voyageurs qui ont emporté dans leurs bagages les secrets du tressage. Pour fabriquer un bracelet brésilien, une épingle à nourrice est généralement utilisée comme support. Il existe de nombreux modèles de bracelets brésiliens différents : simple ou double, à croix ou à losanges, tresses à 3 ou 4 fils, etc. Pour mes bracelets j’utilise le modèle XOXO ce sont des croix et des losanges à la suite (à la fin d’un message en anglais XOXO signifie bisous et câlins ‘kisses and hugs’).

Les couleurs des bracelets brésiliens ont leur importance car elles ont une signification, les voici :